Révolte bien ordinaire

Voilà comment un publicitaire conçoit une vie « hors norme » voir « rebelle ». Ses exemples concernent la vie privée (heure de lévé, culotte, cuisine…), c’est là que doivent pouvoir s’exercer tous vos talents, toute votre personnalité.

vivoide.jpg

Remarquez, ça n’a rien de bien méchant. Ce serait même un brin condéscendant de la part du publicitaire : vous vous croyez rebelle, vous n’êtes que décallé et de toute manière vos attitudes ne remmetent en rien en question le système politique.Ces signes sont mêmes assez conventionnels, il faut juste être un peu cons comme vos parents pour y trouver à redire.

La preuve ? Et bien vous êtes capable d’acheter une voiture neuve, vous gagnez donc correctement votre vie.

Vous choisissez un symbole d’individualisme et d’égoïsme marchand qui ne vous distingue en rien des autres. Vous allez polluer comme les autres, vous tenterez de griller les feux comme les autres, vous ralerez contre les transports en commun comme les autres et vous passerez des heures dans les embouteillages comme les autres.

Vos parents sont restés bloqués au siècle précédent où l’individu était porteur de valeurs par son comportement. Aujourd’hui, les valeurs s’achètent, qu’importe votre comportement pourvu qu’il soit le fruit de la consommation, la vraie et unique valeur de notre société. Toutes les anciennes valeurs ont fusionnées en une.

Vos parents ont encore des préjugés sur les noirs, les juifs, les chinois… vous non. Vous savez qu’à partir du moment où la personne humaine a de l’argent qu’importe comme elle le dépense, ce qui compte c’est qu’elle le dépense. La diversité des cultures et des croyances sont alors mises au service de nouvelles manières de consommer. Le communautarisme mène à la marchandisation. Ainsi tout le monde à droit au Cola mais chacun le sien (Méca Cola, Coca Cola, Pepsi Cola, Breitz Cola, Chti Cola…). L’étiquette change et le goût reste le même… celui de l’argent.

4 Réponses to “Révolte bien ordinaire”

  1. PICAUD jean-michel Says:

    La critique est aisée , mais l’art est dificile .
    Facile de démolir la famille , l’argent , sans savoir quoi mettre à la place .
    En rejetant vos parents , vous vous rejetez vous même .
    Travail , Famille , Partie . Voila des valeurs sures que seul les anarchistes rejettent .
    La jalousie , la convoitise , le désir sans effort conduisent à la déchéance .
    Ce sont les armes de ceux qui veulent déstabiliser leurs adversaires .
    Ne vous laissez pas influencer par autrui , écoutez votre conscience ,et votre vie sera meilleure .
    JMP

  2. PeWeck Says:

    Ce commentaire au deuxième degré est très bien vu.

    Il illustre à merveille l’incapacité de sortir du cadre, de penser autre chose que la morne norme, la confusion mentale (la remise en cause est forcément déstructrice, l’accusation de « jalousie » et autres qui sont les moteurs du système dominant) et le faible niveau de compréhension du texte par le manque de recul et d’analyse (le slogan qui enferme l’individu « travail, famille, patrie » contre celui libère « Liberté, Egalité, Fraternité ») et pour finir une louche de bons sentiments vaguement religieux « écoutez votre conscience, et votre vie sera meilleure ».

    Un modèle du genre.

  3. axul Says:

    c’est justement en se comportant en rebelle primaire et puérile que l’on rentre dans le moule! Tu es contre la pub? Mais tout le monde est POUR la pub! Même toi, au fond: les anarchistes font de la pub! (regarde bien les autocollant collés partout dans la rue). En caricaturant légèrement la chose, on découvre que ce que tu fais, c’est de la pub. De la pub pour tes idées.
    CQFD😉

  4. PeWeck Says:

    Axul, une fois de plus la normalisation de ton esprit a bien fonctionné.

    « tous le monde est pour la pub » ? Relis les derniers sondages du moment sur le sujet et les déclarations des présidents de groupes publicitaires pour voir que c’est faux. Le nombre de gens qui sont contre augment et ça inquiète les publicitaires. Mais la désinformation n’est pas l’aspect le plus intéressant de ton intervention.

    Le plus intéressant est la confusion entre publicité et information. Là, soit tu fais un effort énorme soit je laisse tomber. L’information ne vend rien, ni les idées. Si tu réduits l’info et les idées à la pub alors le seul but humain devient la consommation, le reste n’est qu’accessoire (démocratie ou dictature qu’importe seul compte celui qui fait le mieux vendre).
    La pub ne fait pas le « vivre ensemble ». Si demain Coca-Cola disparaissait le monde entier oublierait bien vite ses pubs. Ça n’aurait aucun impact sur nos vies, sur notre vision du monde contrairement à une guerre de l’autre côté de la planète, où même, un fait divers au coin de la rue.
    La publicité n’est qu’une activité parasitaire de l’économie, ce n’est pas elle qui a inventé la consommation, elle n’est qu’un lubrifiant idéologique pour la sur-consommation.

    Dernier point, je ne suis pas anarchiste. l’impossibilité de penser autrement qu’en terme de clichés politiques est bien le propre de cette normalisation bien ordinaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s