Posts Tagged ‘1968’

Les antipubs sont des fascistes

14 mars 2008

Ne pas vouloir consommer au pas, la carte bleue comme étendard, vers les temples commerciaux de l’abrutissement de masse, c’est être un fasciste.

pubnst.jpg

Il y avait déjà eu ce genre d’attaque contre les antipub dans le journal Média, un truc pour journalistes parvenus formaté pour convaincre les pigistes et autres aspirants à l’écriture qu’il existe un seul et juste monde médiatique et rien d’autre.

Un retournement comme seule la pub sait les faire. Le tagueur entame une croix gammée sous le contrôle d’une force obscure, il n’est qu’un pantin manipulé. Le choix du fascisme est plus intéressant que celui du communisme par exemple, il a totalement perdu idéologiquement face au capitalisme et au communisme, il a été vaincu par une guerre et il est condamné par la justice. Il représente le mal absolu.

Le communisme aurait été plus problèmatique, certes, il a aussi des millions de morts sur la conscience mais il reste des consommateurs qui y croient encore. En plus, comme il a eu plusieurs chapelles et que certains de leurs anciens dirigent des agences de com’, des journaux… ça n’aurait pas été très fair-play…

« Se faire une opinion, ce n’est pas suivre celle des autres », c’est donc le sac à pub Métro qui nous le dit, le symbole de la presse gratuite dans toute sa splendeur.

Un « journal » dont la seule vocation est d’accentuer l’économie parasitaire de la pub, de formater les comportement de sur-consommation moutonnier, d’être l’avant garde de la pensée marchande… Bref, quelque chose de parfaitement inutile et nuisible pour la société soit l’inverse de ce qui fait la différence de l’Homme avec le reste de la nature : la pensée.

La commémoration des 40 ans de mai 68 pourrait donner à certains l’envie de sortir du rang, de réécrire qu’il faut être réaliste et demander l’impossible, l’impossible de vivre mieux en changeant le monde chaque jour. La pub est là pour nous rappeler que toutes ces velléités vont à l’encontre des vrais changements comme la mode, le matériel informatique, les yaourts, les voitures…