Reportages 2003-2005

BARBOUILLAGE DANS LE METRO

Les 3 actions de barbouillages collectifs dans le métro ont marqués la forte reprise du mouvement AntiPub. Ce fut un moment fort mais relativement court qui dura du premier barbouillage en octobre 2003 au résultat du procès des 62 en avril 2004.
Ces campagnes permirent de remettre de l’énergie, de la joie, de l’action et de l’imagination dans l’AntiPub et au delà (voir, par exemple, le concept de désobéissance civique dans le domaine des OGM).
Aujourd’hui, les actions sont moins spectaculaires (et encore…) mais ne semblent plus pouvoir s’arrêter avant un bon moment.

1ère action de barbouillage dans le métro

Après long moment sans faire parler de lui, le mouvement AntiPub se réveille un matin en prenant le métro. Un mail qui circule sur Internet appel à se regrouper dans 7 stations de métros pour le vendredi 17 octobre 2003 à travers Paris. Plus d’une centaines de personnes y répondent par groupes de 20 à 30 pour aller barbouiller les affiches du métro.

Chômeurs, intermittents du spectacles, militants, étudiants… sous le nom générique de Robert Johnson.

adbustersparis1.jpg

adbustersparis2.jpg adbustersparis3.jpg adbustersparis4.jpg

2ème action de barbouillage dans le metro

Pour le deuxième appel, le vendredi 7 novembre 2003, plus de 600 personnes ont débarquées. D’une manière générale, les usagers du métro sont assez amusés, certains finissent même par abandonner le but de leur voyage pour se joindre aux barbouilleurs.

Il y a le sentiment de se réapproprier l’espace. On ne fait pas la révolution mais on reprend un peu la maîtrise de notre environnement, on décide de ne plus subir la laideur publicitaire.

adbustersparis8.jpg

adbustersparis6.jpg adbustersparis5.jpg adbustersparis16.jpg

adbustersparis13.jpg

3ème action de barbouillage dans le métro

Pour le 3ème appel (annoncé entre autres par Le Monde pour le 27 novembre 2003), chacun attend la réaction de la RATP et des publicitaires. A tous les points de rendez-vous, les CRS sont là et finissent par encadrer les groupes. Certaines personnes arrivées plus tard on alors encerclé à leur tour les CRS pour demander “la libération de ceux qui n’ont rien fait”.

La police exerce des contrôles d’identité et retient tout le monde en attendant l’heure de fermeture du métro.

adbustersparis38.jpg

adbustersparis39.jpg adbustersparis40.jpg adbustersparis41.jpg

Action barbouillage de soutien aux 62 inculpés

Suite aux barbouillages, la RATP et MétroBus, sa régie publicitaire filliale de Publicis portent plainte. 62 personnes sont inculpées.
Un appel national de soutien aux 62 par un recouvrement publicitaire, lancé par un groupe anti-publicitaire de Marseille, les Verts de Paris organisent un barbouillage d’affiches près de l’hôpital Saint Louis, le 28 février 2004.

De nombreux élus étaient présent afin de bien marquer le soutien politique au mouvement comme Charlotte Nenner, Sylvain Garel et Christophe Najdovski conseillers de Paris; Yves Frémion, conseiller régional; Anne Souyris, Francine Guillaume, Jean-Vincent Placé et Mireille Ferri, candidats aux élections régionales (tous élus par la suite dont une au poste de vice-présidence de la Région); Brigitte Ernst, ancienne députée européenne Belge.

adbustersparis27.jpg

adbustersparis21.jpg adbustersparis28.jpg adbustersparis31.jpg

Tentative de réplique de la RATP à la station liberté

Consciente que l’image des procès n’aide pas la RATP, celle-ci tente de faire diversion dans une opération montée à la va vite, baptisée “liberté d’expression”.
Du 8 au 18 mars 2004, la station “Liberté” est donc renommée “Liberté d’expression” et ses 24 emplacements publicitaires sont laissez libres à l’écriture ainsi que 47 autres répartis dans 24 stations du réseau.

Très vite, les panneaux sont recouverts abondamment de tags et l’opération est arrêtée avant la fin. Pour reprendre le titre d’un livre d’ Alexander Sutherland Neill traitant de pédagogie (“la liberté pas l’anarchie”) la RATP a confondu “liberté” et “anarchie”.

adbustersparis33.jpg

adbustersparis34.jpg adbustersparis32.jpg adbustersparis37.jpg

bapsdt193.jpg

 

L’association Agir Pour l’Environnement fait afficher 5 affiches contre l’omniprésence publicitaire

Au milieu de toute l’agitation antipub, l’association Agir Pour l’Environnment obtient, l’autorisation d’afficher cinq messages antipublicitaires sur les murs de la station de métro Belleville du 17 au 31 mars 2004.

Extrait du communiqué de presse :
“Faisant suite aux actions antipublicitaires qui ont animé ces derniers mois les couloirs du métro parisien, cette campagne d’expression citoyenne est un moyen supplémentaire pour inciter la RATP et MétroBus à engager dès à présent le débat qui s’impose vis à vis de l’omniprésence publicitaire dégradant l’espace public (…).”

“La récente opération de communication de MétroBus et de la RATP ” offrant “ 47 espaces de libre expression n’est pas satisfaisante puisque son caractère limité dans le temps et l’espace ne semble être qu’un ultime moyen de détourner l’attention des usagers des transports (…).”

“Il est par ailleurs paradoxale que la RATP et MétroBus puissent tenter, par cette opération de communication, de répondre maladroitement aux questions posées par les 62 barbouilleurs tout en les assignant devant le Tribunal de Grande Instance de Paris (…)”

bapsdt203.jpg

bapsdt254.jpg bapsdt256.jpg bapsdt255.jpg

bapsdt272.jpg

Résultat du procès des antipub

Le procès des 62 inculpées par Métrobus à qui elle réclame 922.000 euros prend fin, le 28 avril 2004.
9 accusés qui avaient choisies la défence militante ont été condamnés en 400 et 2000 euros, les 49 autres ont été relaxés.

La RATP a été condamnée à 400 euros envers un lycéen arrêté par erreur et qui s’était plein de brutalités de la part des agents de la Régie.

Du coup, les actions de barbouillages prennent fin. Seules des personnes isolées continuent d’écrire sur les affiches.

Tout cela aura permis à la désobéissance civique de redevenir un moyen d’action politique qui sera repris par dans la lutte contre les OGM.

adbustersparis56.jpg

adbustersparis55.jpg adbustersparis53.jpg adbustersparis58.jpg

Pages : 1 2 3 4