L’appel de Fukushima

Fukushima : mettre la catastrophe sous contrôle citoyen.

Nous, citoyens du monde , étudiants, employés, chômeurs, ouvriers ou paysans, scientifiques ou ingénieurs, artistes ou enseignants, personnels soignants, sociaux, politiques…

Sommes extrêmement préoccupés par la gestion lamentable de la catastrophe de Fukushima par la firme TEPCO.

La firme a-t-elle voulu privilégier ses intérêts en visant une hypothétique remise en route de la centrale ? En tout cas, elle a agi dans le secret et n’a réuni qu’une partie des moyens pour préserver les riverains, le peuple japonais, l’ensemble des peuples et les écosystèmes de notre planète. Elle n’a pas appliqué le principe de précaution pour la prévention maximale du feu nucléaire et de la contamination de l’environnement.

En dépit de quelques protestations l’Etat japonais n’a fait que relayer les informations données par la firme, qui conduit ses actions de manière opaque. Des experts de divers pays ont été associés, sans prise sur les décisions. Les demandes des ONG présentes sur place, notamment Greenpeace et la CRIIRAD, pour une meilleure protection des populations et transparence dans les données, n’ont pas été entendues.

Nous pensons qu’il y a urgence à ce que l’action de TEPCO soit placée sous contrôle international pour faire prévaloir les intérêts des citoyens et la préservation de l’environnement .
.
Nous appelons les organisations citoyennes, les scientifiques, les États, les organismes inter-gouvernementaux, à un sursaut général pour exiger une prise en main internationale et citoyenne de la réponse à la catastrophe de Fukushima et au delà, des établissements à risque majeur.

Les États ont trop partie liée avec l’industrie nucléaire pour en être des freins efficaces. Les techniciens locaux ne peuvent plus être laissés seuls face aux difficultés, et sans instance de référence externe face aux incidents qui se multiplient et restent occultés.

La terre dans son ensemble est notre souci commun, elle constitue le socle de l’intérêt général qui doit prévaloir sur des logiques d’entreprise et les logiques étatiques de puissance. Il est temps que les citoyens puissent s’ingérer au niveau international dans les procédures d’expertises techniques qui président à la mise en place d’équipements qui compromettent son caractère habitable.

Les Nations Unies doivent aujourd’hui réorganiser la gouvernance de la catastrophe de Fukishima et prendre en compte toutes les coopérations techniques et politiques nécessaires, y compris non-gouvernementales. Ainsi pourra être préfigurée la mise en place de nouveaux dispositifs unissant scientifiques, techniciens et citoyens dans la prévention des risques majeurs et dans les choix industriels et énergétiques.

Premiers signataires :

  • Jean-Marc Adolphe, journaliste, Paris
  • Thierry Baudoin
  • Denis Baupin, maire adjoint de Paris, en charge de l’environnement
  • Jean-Paul Besset, député européen
  • Thomas Berns, philosophe, université Libre de Bruxelles
  • François Boué, physicien, CNRS
  • Frédéric Brun
  • Carolina Cano, sociologue, Paris
  • Jean-Clet Martin, philosophe, Collège international de philosophie, Paris
  • Michèle Collin, chercheur CNRS
  • Antonella Corsani, économiste, université Paris Sorbonne.
  • Emmanuelle Cosse, journaliste, conseillère régionale, Paris
  • Monique Crinon, philosophe, CICP, Paris
  • Jean-Paul Deléage, physicien et historien de l’écologie.
  • Nicolas-Louis DUCLOS, PAST à l’Université de Technologie de Compiègne
  • Geneviève Fraisse, philosophe, CNRS, Paris.
  • Hélène Gassin, vice-présidente en charge de l’environnement, Région Ile-de-France
  • Barbara Glowczewski, anthropologue, CNRS/Collège de France, Paris
  • Eric Guichard, universitaire, directeur de programme au CIPh
  • Yoshihiko Ichida, philosophe, université de Kobe, Japon
  • Rada Ivekovic, philosophe, Paris
  • Alvaro Luna Porras, étudiant, Antony
  • Valérie Marange, philosophe université de Paris VIII, psychanalyste, Paris.
  • Jean-Clet Martin, philosophe, Collège international de philosophie, Paris
  • Georges Menahem, économiste, sociologue, CNRS, MSH, Paris
  • Pascale Molinier, psychologue, CNAM, Paris
  • Ariane Mnouchkine, Théâtre du Soleil, Paris
  • Frederic Neyrat, philosophe, Paris
  • Yann Moulier Boutang, professeur de sciences économiques, Compiègne.
  • Véronique Nahoum-Grappe, anthropologue, EHESS, Paris.
  • Peter Pal Pelbart, philosophe, enseigne à São Paulo, Brésil
  • Vicenza Perilli,
  • Jean-Claude Polack, psychiatre, psychanalyste, Paris
  • Beatriz Preciado, philosophe, université Paris VIII
  • Anne Querrien, philosophe, urbaniste, Paris
  • Dominique Quessada, philosophe, Paris
  • Patric Rochedy, conteur, Saint Didier sur Doulon
  • Sophie Roux, enseignant-chercheur, université de Grenoble
  • Isabelle Saint-Saens, ingénieure, Lyon
  • Anne Sauvagnargues, philosophe, PU université Paris Ouest
  • René Schérer, philosophe, Paris
  • Monique Selim, anthropologue, IRD Paris I, Paris
  • Danielle Sivadon, psychanalyste, Paris
  • Isabelle Stengers, philosophe, Bruxelles.
  • Claude Taleb, vice président de la Région Haute Normandie
  • Jérôme Vidal, directeur de La Revue internationale des livres et des idées
  • Patrick Viveret, philosophe, Paris
  • Jérôme Valluy, sociologue, université Panthéon-Sorbonne, Paris 1
  • Dominique Voynet, médecin, Maire, de Montreuil ancienne Ministre de l’Environnement, France
  • Christiane Vollaire, philosophe, Paris.
  • Pierre-Emmanuel Weck, photographe, Paris
  • Charles Wolfe, philosophe, université de Sydney
  • Et les revues Chimères, Ecologie Politique, Mouvement, Multitudes, Vacarme, Pratiques

Signez la pétition ici : http://9700.lapetition.be/

Une Réponse to “L’appel de Fukushima”

  1. CA Says:

    Vers un changement d’époque ? Celle où il va falloir « gouverner en pensant systématiquement aux conséquences » ? (pour reprendre le titre d’un article presque prémonitoire : http://vertigo.revues.org/9468 ).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s