Société du spectacle de la débacle

Dans une société sclérosée la propagande devient l’action.

La situation environnementale vous fait flipper ? Le dérèglement climatique, l’invasion des OGM, la dispersion et la prolifération des déchets nucléaires, l’arrivée prochaine des nano-technologies, le fichage généralisé de l’humanité… Bref, tout l’arsenal indispensable dont le système a besoin pour continuer son expansion vers un capitalisme du désastre.

Mais, heureusement, à la mairie de Paris on est dans le coup. Même si le maire de la capital fait parti de ceux qui accompagnent ce grand mouvement, on sait que la population n’a pas tout à fait d’accord. De plus, il n’a pas oublié qu’il avait bossé dans la pub et que rien ne valait dans ce cas là un bon oxymore. D’un côté, les jeunes, c’est l’énergie, la révolte facile, l’envie de réagir et de passer à l’action et de l’autre, le bon petit DVD que l’on regardera à la télévision entre deux pub « pour sauvez la terre » vautré dans le canapé, c’est tout le symbole de la classe politique vieillissante actuelle.

Tout ça reste bien sagement dans les rails de la société-spectacle, tout se passe à la télévision, la fin du monde fera l’objet d’une soirée spéciale où des nuées de mobylettes livreront leurs dernières pizza avec une promotion sur les boissons gazeuses et des coupons de réduction pour la prochaine fois.

3 Réponses to “Société du spectacle de la débacle”

  1. olympe Says:

    ce propos est très pertinent. on s’émeut, on dénonce, on se fait voir, on fait sa comm, on se paye une petite tranche d’émotion collective.
    Mais surtout on ne fait rien !

  2. el ryu Says:

    bien vu

  3. CELLE Ludovic Says:

    Salut,
    Comme d’hab, de très bons décryptages de la manipulation mentale. Merci de nous faire partager tout ça, c’est excellent.
    Hier, j’ai vu 2 pubs qui sont particulièrement graves (mais faciles à décrypter). Une pour la Smart avec un slogan « La mode est à l’écologie », avec un graphisme multicolore et des formes courbes autour de la voiture. Et une autre, de la marque Audi, pub vue dans le Libération d’hier (16 juin donc), avec un slogan du genre « On peut sans honte dire que l’automobile peut faire de vrais progrès pour l’environnement. », avec une photo d’une énorme bagnole des 24h du Mans, qui apparemment consomme des agrocarburants. C’est incroyable à voir. Ca dépasse le green-washing. C’est de la provoc pure.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s