Souriez, vous êtes normé !

Un appareil photo qui détecte les sourires. Merveille de la technologie ! Le rêve, la sécurité, la normalité absolue, même en vacances à l’étranger, enfin à la portée de tous…

smilecan.jpg

Ils sont tous sympathiques, le charme des pays lointain contaminé par l’occidentalisme. Ils sont tous là : les hommes, même arabes ont de bonnes têtes; les femmes, à la peau pas trop foncé ont toutes des gros seins et pas une seule n’est voilée; les retraités profitent de la vie grâce aux fonds de pension, ceux qui asphyxient votre entreprise; deux enfants fraternisent grâce au foot; les filles sont dans des activités passives (bronzage, commérage, en attente de vos propositions libidinales…) pendant que les hommes montrent qu’ils sont forts (sport, commerce, prêt à devenir vos amis pour la vie autour d’une bière…); pas de noir, pas d’asiatique.
La réconciliation planétaire grâce à la technologie, bref, la vie parfaite.

Parfaite et validée par la technologie qui vous garantie le sourire avant de vous garantir aussi qu’il ne se glisse pas dans le groupe une personne qui ne croirait pas dans les valeurs merveilleuses du capitalisme.

Mais tous ces sourires qui se veulent rassurants finissent par créer une sorte de malaise… Tous ces sourires ne seraient-ils pas là pour masquer autre chose ? Ne serait-on pas finalement devant les adeptes béat d’une secte ? A-t-on encore affaire à des être humains ?

3 Réponses to “Souriez, vous êtes normé !”

  1. Ludovic Celle Says:

    « Tous ces sourires ne seraient-ils pas là pour masquer autre chose ? Ne serait-on pas finalement devant les adeptes béat d’une secte ? A-t-on encore affaire à des être humains ? »
    Très bien vu. Oui, ça fait peur. Tout ce vide humain, ces apparences de plastique. Ca fait vraiment peur. Le lavage de cerveau de décennies consuméristes est en train de montrer clairement ses symptômes.
    Continue comme ça, toutes ces analyses sont excellentes !

  2. twit Says:

    je pense qu’il faut être assez intelligent et réfléchi face à la publicité.C’est ce que les gens n’arrivent pas à faire aujourd’hui……….

  3. F Says:

    Malheureusement, nous sommes faibles: confrontés à tant de messages publicitaires, comment est-il humainement possible d’aller vérifier et analyser chacun d’entre eux? Alors certes, il y a globalement toujours les mêmes processus, mais c’est bien fastidieux. C’est pourquoi il faut que la publicité disparaisse.

    Cependant, seule, elle ne le pourra pas: le mythe de la croissance doit disparaître avec. Et ça passe par une prise de conscience collective, ce qui relève certes de l’utopie, mais bien moins que de croire au progrès qui nous sauvera de tout ce qu’il a lui-même engendré.

    Et pour cela, un seul moyen d’action probant: consommer au minimum, de la qualité pour ne pas renouveller sans cesse, refuser les emballages si possible, jeter sa télévision, ne céder à aucun consumérisme, même culturel (« Comment, tu n’as pas vu le dernier Machin? »), et développer les aspects non-économiques de la vie.

    Alors certes, c’est moins rock’n’roll que 1789 ou Mai 68 dont on fait tout un foin actuellement parce que ça fait vendre de la paperasse et des expos. Mais on a vu comment ça c’est terminé, les révolutions sans autres revendications que personnelles et terre-à-terre: l’ordre hiérarchique établi revient, renforcé par l’illusion qu’il est l’aboutissement des luttes (« Mais non, on est en démocratie! »). Eh non Dany, on n’a pas gagné, comme tu le clamais récemment.

    Changer ses actes, faire changer ses proches — car il n’y a qu’eux avec qui on peut converser totalement, c’est-à-dire sur la durée et dans les deux sens, contrairement aux débats publics —, ne pas faire son pompier Montag de Fahrenheit 451 à vouloir changer les autres par la force et à avoir la prétention de pouvoir changer le monde simplement parce qu’on a acquis quelque peu de lucidité, voilà ce qui permet de faire évoluer lentement mais sûrement les choses.

    Car dorénavant, même la lutte antipub est reprise par les publicitaires à leur compte — voir les pubs déjà taguées de culture-pub, ou la contestation soixantehuitarde par Leclerc, etc. « Méfiez-vous des récupérations »! Arracher et taguer des pubs dans le métro, j’ai donné, j’ai eu droit à la police, j’ai compris la contre-productivité de mon mouvement.

    Et ne consacrons pas nos vies à la lutte contre le système (ne soyons pas « gauchistes »), construisons-la le plus en dehors possible et soyons cohérents. La modération permettra de convaincre, et fera à coup sûr s’écrouler notre système économique basé sur le « toujours plus ».

    Désolé, c’était un peu long, mais il me fallait le dire à la lecture des « échanges » avec des publicitaires que j’ai lus dans les commentaires de ce blog.

    Amicalement, bonne continuation!

    F

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s